Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : la Grammaire de Forator
  • : langue française et littérature
  • Contact

Principe

Je pense que la tâche de la prochaine génération d’écrivains, en face de la plus terrible menace qu’ait connue la littérature française, va être d’y réintroduire… la syntaxe.

Recherche

Top articles

  • Première table des matières

    08 juillet 2013

    1 - La tentation de l’hypercorrection : quand « que l’on » chasse « qu’on » 2 - Le plus puissant outil 3 - Comment se construit « n’avoir de cesse » ? 4 - « On est plus chez soi » dans la néolangue française 5 - Liaisons et élisions : le grand renoncement...

  • Le casse-tête du « ce qui » et du « ce qu’il »

    25 juin 2012

    Cet article est dédié à V. puisque son amicale requête m’a incité à le terminer. Écrit-on : Fais ce qu’il te plaît ou Fais ce qui te plaît ? Et pourquoi ? Face à certaines phrases, il y a longtemps que je me demande si on doit employer la séquence ce...

  • Confusions et contresens : les adjectifs

    20 février 2012

    1. Être caparaçonné, ce n’est pas être protégé contre les coups : Je sais que c’est déjà devenu une prouesse de réussir à écrire caparaçonner au lieu de l’inexistant « carapaçonner »… Pourtant, l’adjectif caparaçonné provient du nom caparaçon et la réalité...

  • La proposition relative et la coordination (suite)

    10 novembre 2012

    Les fragments que vous lirez proviennent tous d’un seul livre. Pourtant, les fautes que j’y vois auraient pu être commises par n’importe quel autre écrivain d’aujourd’hui. Nos contemporains ne sont plus formés à l’art délicat de coordonner ou d’assembler...

  • L’abus des propositions subordonnées relatives

    05 septembre 2012

    L’extrait qui va être cité, si nous laissons de côté le contenu de la parenthèse qui y est ouverte et refermée, contient au moins deux subordonnées relatives. On les identifie aisément. Elles ont chacune leur antécédent et la deuxième est emboîtée dans...

  • La proposition relative et la coordination (problèmes divers)

    03 septembre 2012

    J’ai déjà évoqué les pièges qu’il convient d’éviter lorsqu’on fait s’emboîter plusieurs subordonnées relatives ou qu’on les coordonne. Mais plus généralement, dans une phrase comportant une ou plusieurs propositions relatives, si une conjonction de coordination...

  • Autres vices de la fabrication des propositions relatives

    28 août 2012

    À Roland, l’aîné des frères Bakroot, sont régulièrement offerts des livres dont la splendeur fascine le narrateur des Vies minuscules. Il y a d’abord eu un Michelet illustré de gravures en noir et blanc. Puis un recueil de nouvelles de Kipling : « C’était...

  • Les formes plurielles de l’article indéfini et les errements de l’usage

    02 mai 2012

    Au pluriel, l’article indéfini apparaît sous sa forme pleine, qui est des, ou sous sa forme réduite, qui est de (ou d’ s’il y a lieu de faire l’élision de la voyelle). Voici des phrases où l’emploi de la forme réduite de cet article ne se justifie pas...

  • Le goût des propositions relatives (imprudemment) coordonnées (2)

    26 août 2012

    Du reste, Richard Millet n’est pas seul à recourir à une construction qui fait « loucher » le lecteur. Dans La carte et le territoire, qui n’est pas le mieux écrit des livres de Houellebecq, une journaliste d’Art Press s’entretient avec le peintre-photographe-vidéaste...

  • Note additionnelle sur « eh bien »

    22 mars 2012

    Un précédent billet ( « Eh bien », « eh oui » : vont-ils disparaître ? ) a déjà été consacré au phénomène du remplacement de l’interjection eh par la conjonction et . Je publie ce bref supplément pour en citer de plus récentes illustrations, mais aussi...

  • Confusions et contresens : deux locutions verbales

    20 février 2012

    Faire litière et faire bon marché de quelque chose : Barry Roots a été violemment critiqué par un journaliste anglais, après la Deuxième Guerre mondiale, pour la manière dont il avait conçu et dirigé certaines opérations des services secrets britanniques...

  • Le « genre » substitué au sexe

    19 mai 2011

    Jusqu’à une date récente, la notion de genre féminin était un terme de grammaire. « Hélas ! Il [= le discret Joubert] n’avait pas avec les femmes les succès de Constant, et moins encore ceux de son ami Chateaubriand. Aussi modeste et réservé que le vicomte...

  • Quelles sont les ellipses permises dans un énoncé comportant plusieurs verbes coordonnés ? (2)

    08 août 2010

    2. Ellipses qui endommagent la syntaxe : Dans un de ses romans policiers, différent de celui dont une phrase a été citée précédemment, Léo Malet fait dire à son héros Nestor Burma, sous la forme de paroles rapportées au discours direct : « Je disais donc...

  • L’abus de l’article indéfini et la double indétermination

    16 avril 2012

    Chacun sait que le titre A midsummer night’s dream se traduit en français par : Le songe d’une nuit d’été ; et cela, bien que le titre original commence par l’article indéfini (certes, j’ignore si cet a – l’article indéfini de la langue anglaise – est...

  • Les prépositions sont-elles devenues optionnelles ?

    13 septembre 2011

    Malgré l’admiration que j’ai pour Dimitri Casali et malgré le plaisir que j’ai pris à lire son Altermanuel d’histoire de France, sous-titré : Ce que nos enfants n’apprennent plus au collège (éditions Perrin, 2011), je vais me jeter comme un tigre sur...

  • De la non-répétition des prépositions à la parataxe involontaire

    10 octobre 2011

    Quand on se refuse à répéter les prépositions, on en vient à juxtaposer des notions que la logique ne met pas sur le même plan. Rouvrons L’altermanuel d’histoire de France et reportons-nous deux cents pages plus loin. Dimitri Casali résume la bataille...

  • Et inversement : le conditionnel substitué au futur de l’indicatif

    12 mars 2011

    La directrice nous fait signe pour qu’on se rassemble visiter l’écurie. – Ça pue ! Je me retourne pour voir qui a parlé à ma place. – Comment tu t’appelles ? – Gaylord. Et toi ? – Ève, même si Courgette ça sonnait mieux. – J’aime bien les courgettes....

  • Apostille à un ancien billet sur l’apostrophe

    13 mars 2011

    Dans les dialogues, les noms ou les expressions mis en apostrophe devraient être séparés du reste de la phrase par une virgule (ou éventuellement par une paire de virgules). La phrase qui contient ce nom en apostrophe peut être une déclaration, une exclamation,...

  • Les redondances dans le roman comique (Les maladies du dialogue de roman, 9e partie)

    25 décembre 2010

    Principe de précaution, par Matthieu Jung, est un roman ironique et plein de ruse, d’une incroyable puissance comique, paru aux éditions Stock en 2009. Étrangement, dans les incises contenant les verbes de parole, l’auteur a laissé proliférer les redondances...

  • L’incise exquise (Les maladies du dialogue de roman, 7e partie)

    09 octobre 2010

    La technique la plus classique peut encore être utilisée avec brio. Dans son roman Victor Hugo : La révolte d’un géant (éditions Pocket Jeunesse, 2010), Jean-Côme Noguès recourt à un narrateur impersonnel omniscient, qui promène le lecteur à travers plusieurs...

  • Une langue française enfin « libérée »

    09 août 2010

    1. Bettina, une adolescente, sort de la salle de bains de la grande maison qu’elle partage avec ses quatre sœurs. « Un énorme drap-éponge lui entourait la tête tel le génie d’Aladin. Elle était absolument ravissante mais ses sœurs se seraient jetées au...

  • « Eh bien », « eh oui » : vont-ils disparaître ?

    09 août 2010

    L’orthographe des interjections eh bien, eh oui, eh non, qu’on emploie aussi, avec une légère nuance sémantique, sous la forme hé bien, hé oui, est devenue difficile à mémoriser pour la plupart de nos contemporains. Dès qu’ils se servent d’un clavier...

  • La disparition programmée du mode impératif

    11 août 2010

    L’impératif tend à disparaître, remplacé par l’indicatif présent (lequel, de nos jours, se prête facilement à la vocifération) : « Kévin, tu arrêtes ton cinéma ! » Günther Quandt s’emporte contre sa femme Magda, après qu’elle l’a trompé publiquement avec...

  • Un sketch de les Nuls

    11 août 2010

    Devant les noms de personnes, il est de règle que la préposition à ou de et l ’article défini masculin ne se fondent pas en un seul mot : « Cyrano parle à Le Bret », « Promenez-vous dans les jardins de Le Nôtre ». En revanche, devant un nom de lieu ou...

  • Le refus du terme propre et la volonté d’imprécision

    09 août 2010

    Trop souvent, nous voyons les écrivains refuser le terme propre et lui préférer une formulation vague, imprécise, qui nous fait parfois douter, à la première lecture, d’avoir compris la phrase où elle se trouve. Nous la relisons alors plusieurs fois,...

1 2 3 4 5 6 7 8 > >>