Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : la Grammaire de Forator
  • : langue française et littérature
  • Contact

Principe

Je pense que la tâche de la prochaine génération d’écrivains, en face de la plus terrible menace qu’ait connue la littérature française, va être d’y réintroduire… la syntaxe.

Recherche

Top articles

  • Première table des matières

    08 juillet 2013

    1 - La tentation de l’hypercorrection : quand « que l’on » chasse « qu’on » 2 - Le plus puissant outil 3 - Comment se construit « n’avoir de cesse » ? 4 - « On est plus chez soi » dans la néolangue française 5 - Liaisons et élisions : le grand renoncement...

  • Comment se construit le verbe « espérer » ? (1)

    19 juillet 2010

    Le verbe espérer est longtemps resté l’un des mots français les plus beaux, surtout lorsqu’on faisait dépendre de lui une subordonnée complétive, introduite par que, et ayant pour noyau un verbe au futur de l’indicatif ou au conditionnel présent (conditionnel...

  • La correction grammaticale vue par les écrivains

    23 juillet 2010

    J’estime qu’un homme d’un certain âge devrait tout de même savoir que la langue constitue un héritage légué par nos ancêtres, un héritage que nous devons à notre tour transmettre à nos descendants, et qu’il faut respecter comme quelque chose de sacré,...

  • Confusions et contresens : les adjectifs

    20 février 2012

    1. Être caparaçonné, ce n’est pas être protégé contre les coups : Je sais que c’est déjà devenu une prouesse de réussir à écrire caparaçonner au lieu de l’inexistant « carapaçonner »… Pourtant, l’adjectif caparaçonné provient du nom caparaçon et la réalité...

  • Une particularité de la syntaxe de la préposition « à »

    17 mai 2010

    Laurent Mauvignier fait imprimer, dans Des hommes (éditions de Minuit, p. 148) : « Ils essaient de lui arracher la photo, de se la passer les uns les autres, et les commentaires volent entre deux rires. » Cette construction est-elle incorrecte ? Mauvignier...

  • La proposition relative et la coordination (suite)

    10 novembre 2012

    Les fragments que vous lirez proviennent tous d’un seul livre. Pourtant, les fautes que j’y vois auraient pu être commises par n’importe quel autre écrivain d’aujourd’hui. Nos contemporains ne sont plus formés à l’art délicat de coordonner ou d’assembler...

  • L’abus des propositions subordonnées relatives

    05 septembre 2012

    L’extrait qui va être cité, si nous laissons de côté le contenu de la parenthèse qui y est ouverte et refermée, contient au moins deux subordonnées relatives. On les identifie aisément. Elles ont chacune leur antécédent et la deuxième est emboîtée dans...

  • La proposition relative et la coordination (problèmes divers)

    03 septembre 2012

    J’ai déjà évoqué les pièges qu’il convient d’éviter lorsqu’on fait s’emboîter plusieurs subordonnées relatives ou qu’on les coordonne. Mais plus généralement, dans une phrase comportant une ou plusieurs propositions relatives, si une conjonction de coordination...

  • Autres vices de la fabrication des propositions relatives

    28 août 2012

    À Roland, l’aîné des frères Bakroot, sont régulièrement offerts des livres dont la splendeur fascine le narrateur des Vies minuscules. Il y a d’abord eu un Michelet illustré de gravures en noir et blanc. Puis un recueil de nouvelles de Kipling : « C’était...

  • Les formes plurielles de l’article indéfini et les errements de l’usage

    02 mai 2012

    Au pluriel, l’article indéfini apparaît sous sa forme pleine, qui est des, ou sous sa forme réduite, qui est de (ou d’ s’il y a lieu de faire l’élision de la voyelle). Voici des phrases où l’emploi de la forme réduite de cet article ne se justifie pas...

  • Le goût des propositions relatives (imprudemment) coordonnées (2)

    26 août 2012

    Du reste, Richard Millet n’est pas seul à recourir à une construction qui fait « loucher » le lecteur. Dans La carte et le territoire, qui n’est pas le mieux écrit des livres de Houellebecq, une journaliste d’Art Press s’entretient avec le peintre-photographe-vidéaste...

  • Le goût des propositions relatives (imprudemment) coordonnées (1)

    26 août 2012

    Il est permis de coordonner une subordonnée relative avec un adjectif qualificatif (C’est un élu compétent et qui a fait ses preuves ), avec un participe présent ou passé ( Plusieurs brevets détenus par l’entreprise X et dont la validité a été reconnue...

  • Le goût des propositions relatives emboîtées

    26 août 2012

    « Igor devint taxi pour le compte de Victor qui avait une notion de l’honnêteté élastique et qui ne s’appliquait pas à ses clients, surtout les étrangers. » (Jean-Michel Guenassia, Le club des Incorrigibles Optimistes , éditions Albin Michel, 2009 ; réédité...

  • Note additionnelle sur « eh bien »

    22 mars 2012

    Un précédent billet ( « Eh bien », « eh oui » : vont-ils disparaître ? ) a déjà été consacré au phénomène du remplacement de l’interjection eh par la conjonction et . Je publie ce bref supplément pour en citer de plus récentes illustrations, mais aussi...

  • Confusions et contresens : deux locutions verbales

    20 février 2012

    Faire litière et faire bon marché de quelque chose : Barry Roots a été violemment critiqué par un journaliste anglais, après la Deuxième Guerre mondiale, pour la manière dont il avait conçu et dirigé certaines opérations des services secrets britanniques...

  • Le « genre » substitué au sexe

    19 mai 2011

    Jusqu’à une date récente, la notion de genre féminin était un terme de grammaire. « Hélas ! Il [= le discret Joubert] n’avait pas avec les femmes les succès de Constant, et moins encore ceux de son ami Chateaubriand. Aussi modeste et réservé que le vicomte...

  • Quelles sont les ellipses permises dans un énoncé comportant plusieurs verbes coordonnés ? (2)

    08 août 2010

    2. Ellipses qui endommagent la syntaxe : Dans un de ses romans policiers, différent de celui dont une phrase a été citée précédemment, Léo Malet fait dire à son héros Nestor Burma, sous la forme de paroles rapportées au discours direct : « Je disais donc...

  • L’abus de l’article indéfini et la double indétermination

    16 avril 2012

    Chacun sait que le titre A midsummer night’s dream se traduit en français par : Le songe d’une nuit d’été ; et cela, bien que le titre original commence par l’article indéfini (certes, j’ignore si cet a – l’article indéfini de la langue anglaise – est...

  • Oubli de certains compléments nécessaires (3)

    28 mai 2010

    Une nuit, m’apprêtant à entrer dans mon immeuble, j’avais entendu près de moi un homme d’une vingtaine d’années dire à un de ses copains, l’ayant vu boiter : « Qu’est-ce que t’as fait à la jambe, trou du cul [sic] ? » Cette formulation m’avait frappé....

  • Le pronom « lui » tend à remplacer « celui-ci »

    10 octobre 2011

    Celui-ci, celle-ci, sont des pronoms difficiles à apprendre. Comme on n’exige plus des enfants qu’ils sachent les choses, on les laisse parler comme ils veulent. Un enfant dira aujourd’hui, en parlant des jouets ou des livres qu’il voit exposés dans un...

  • Les prépositions sont-elles devenues optionnelles ?

    13 septembre 2011

    Malgré l’admiration que j’ai pour Dimitri Casali et malgré le plaisir que j’ai pris à lire son Altermanuel d’histoire de France, sous-titré : Ce que nos enfants n’apprennent plus au collège (éditions Perrin, 2011), je vais me jeter comme un tigre sur...

  • Où est le pronom personnel COD ?

    30 août 2011

    [Pour compléter un précédent billet : Le destin du pronom personnel COD .] Au cours d’une promenade à Sorrente, parlant de Lou von Salomé, Nietzsche demande à Paul Rée : « Mais un genre de mariage pour deux ans renouvelables, est-ce que ça ne vous semble...

  • De la non-répétition des prépositions à la parataxe involontaire

    10 octobre 2011

    Quand on se refuse à répéter les prépositions, on en vient à juxtaposer des notions que la logique ne met pas sur le même plan. Rouvrons L’altermanuel d’histoire de France et reportons-nous deux cents pages plus loin. Dimitri Casali résume la bataille...

  • La syntaxe des prépositions : retouches autorisées

    22 mai 2011

    La première édition des Poneys sauvages de Michel Déon, dans la collection NRF d e Gallimard, date de 1970. Une nouvelle édition de ce roman est parue en novembre 2010 dans la même collection. La mention « Édition revue et corrigée avec une note de l’auteur...

  • Et inversement : le conditionnel substitué au futur de l’indicatif

    12 mars 2011

    La directrice nous fait signe pour qu’on se rassemble visiter l’écurie. – Ça pue ! Je me retourne pour voir qui a parlé à ma place. – Comment tu t’appelles ? – Gaylord. Et toi ? – Ève, même si Courgette ça sonnait mieux. – J’aime bien les courgettes....

1 2 3 4 5 6 7 8 > >>