Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : la Grammaire de Forator
  • : langue française et littérature
  • Contact

Principe

Je pense que la tâche de la prochaine génération d’écrivains, en face de la plus terrible menace qu’ait connue la littérature française, va être d’y réintroduire… la syntaxe.

Recherche

7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 11:16

L’affiche du film Salle nº 6 porte la mention : « un film de Karen Shakhnazarov d’après la nouvelle éponyme de Anton Tchékhov ». Avant cela, on voit que le titre Salle nº 6, entièrement composé en bas de casse (donc sans majuscule à l’initiale), est suivi du nom « tchékhov », comme si ce nom faisait partie intégrante du titre. Curieux.

L’affiche de Bébés nous dit ceci : « Une idée originale de Alain Chabat / un film réalisé par Thomas Balmès ». De Anton Tchékhov, de Alain Chabat… Confirmation du fait que les élisions élémentaires du français sont abolies.

Je me console en constatant que ces deux affiches nous font échapper, pour une fois, à la composition en capitales des patronymes quand les prénoms sont laissés en minuscules.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Forator
commenter cet article

commentaires