Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : la Grammaire de Forator
  • : langue française et littérature
  • Contact

Principe

Je pense que la tâche de la prochaine génération d’écrivains, en face de la plus terrible menace qu’ait connue la littérature française, va être d’y réintroduire… la syntaxe.

Recherche

12 juin 2010 6 12 /06 /juin /2010 22:03

« François de Grossouvre le sait bien qui accueille, au petit matin, les invités au nom de la République comme s’il était lui-même châtelain. » (Raphaëlle Bacqué, Le dernier mort de Mitterrand, p.145.)

« Trois ou quatre chiens les accompagnent qui ramasseront plus tard les oiseaux blessés. » (Ibid., p.146.)

Virgule ou pas ?

Dans un célèbre chapitre des Caves du Vatican, André Gide avait écrit : « La chambre n’avait pourtant pas mauvais aspect, qui donnait sur la Canebière ; ni le lit, ma foi ! dans lequel il s’était étendu en confiance après avoir plié ses vêtements, fait ses comptes et ses prières. » (Les caves du Vatican, livre IV, chap. I.) Et, quatre pages plus loin : « L’éclairage était électrique, qu’on arrêtait en chavirant la chevillette d’un interrupteur de courant. » (Ibid., même chapitre.)

Virgule bien sûr, puisque toutes ces relatives, même placées à un endroit inhabituel, sont explicatives.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Forator
commenter cet article

commentaires

NAUWELAERS 26/06/2010 22:55


BRAVO POUR CE BLOG,SOUTENU PAR FRANÇOIS TAILLANDIER DANS LIBÉRATION SAMEDI PASSÉ ! QUELQUES ERREURS RELEVÉES DANS SON OUVRAGE REMARQUABLE LA LANGUE FRANÇAISE AU DÉFI.
DOMMAGE QUE JE NE PUISSE RIEN ÉCRIRE EN ITALIQUE, JE RESPECTE LES RÈGLES DE TYPOGRAPHIE !
AIMONS NOTRE LANGUE ET MERCI.
AMITIÉS DE BELGIQUE. CHRISTIAN NAUWELAERS